Derniers sujets
» éducation maison
Sam 5 Aoû - 12:36 par microbius2

» Trump ne veut pas soutenir les terroristes
Mar 1 Aoû - 17:12 par microbius2

» Trump et la Corée du Nord
Mer 5 Juil - 13:06 par microbius2

» Cauchemar de la page blanche
Sam 24 Juin - 15:42 par microbius2

» Macron et la politique extérieure
Sam 24 Juin - 9:07 par microbius2

» Intrication quantique
Dim 18 Juin - 21:46 par microbius2

» Vilain petit Qatar
Mer 7 Juin - 17:21 par microbius2

» P O E S I E
Dim 4 Juin - 17:18 par Léopold42

» Mourir pour mourir
Dim 4 Juin - 17:15 par Léopold42

Bibliothèque

Livres et auteurs

      (compilation)

 

http://i74.servimg.com/u/f74/13/73/35/49/th/chien210.gif 

en construction


Tristan et Iseult, la vraie histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Tristan et Iseult, la vraie histoire.

Message  microbius2 le Sam 21 Aoû - 22:38

Tristan et Iseult, la vraie histoire.

Il était une fois un preux chevalier de la Table presque ronde qui s’ennuyait à mort dans un château du Moyen-Âge. Il se sentait un peu croche parce qu’il préférait les garçons et il ne débandait pas depuis qu’il avait vu Tristan, le fils du roi, lors d’une pratique de javelot. L’adolescent aux boucles dorées avait captivé son cœur et Godefroy, âgé de 22 ans à peine, avait le cul qui lui chauffait comme les marmites de Merlin l’enchanteur. Or voilà qu’un jour, le Roi Ti-tur envoya un message d’urgence sur MoyenageNet.

--- Mon fils a été kidnappé, j’ai besoin de preux chevaliers pour le libérer des crisses de malfaiteurs qui demandent une rançon. Sinon, ils disent qu’ils vont le dépuceler en direct et diffuser la scène sur les réseaux de MoyenageNet. ---

Aussitôt Godefroy se porta volontaire pour secourir son aimé. Il se joignit donc à un autre chevalier qui lambinait comme d’habitude dans les environs du château à vendre de la drogue, en l’occurrence Lanclot du Crack. Les autres chevaliers se trouvaient en mission à l’extérieur de la région. Voilà donc nos deux vaillants chevaliers chevauchant à travers monts et marées en compagnie de leurs écuyers. Ils arrivèrent enfin à la hauteur d’un château lugubre enveloppé d’un brouillard mystérieux. Un gros méchant dragon surveillait le pont-levis. Mais à la grande surprise des chevaliers, le dragon pleurait à chaudes larmes.

--- Mais que t’arrive-t-il, dragon?
--- Je n’ai plus de feu, se plaignit le dragon. ( dans les contes, les dragons parlent). Le pilote automatique s’est éteint hier.
--- Un dragon pas de feu! Mais tu veux rire de nous autres. De quoi on va avoir l’air si on ne tue pas un dragon. Dans les contes, les preux chevaliers tuent toujours un dragon. Tu devrais savoir ça !
--- Les contes, les contes ! Faut pas charrier quand même, argumenta le dragon. D’ailleurs je vous ferais remarquer une légère anomalie dans ce cas-ci. Il ne s’agit pas d’une belle princesse à sauver mais d’un beau prince. Ceci dit , il appert que nous devons prendre en considération qu’il n’y a pas de précédent sur lequel baser…
--- Bon, bon, ok, smart ass, on y passera pas la journée. Couche toi par terre et fais semblant d’être mort avant que les troubadours arrivent. Tire la langue un peu plus que ça. Parfait. Où est la télécommande pour baisser le pont-levis? Ok, Godefroy, on y va. C’est pas la première fois après tout qu’on trafique un peu l’Histoire, non!

Pendant ce temps-là, dans le palais royal, le roi Ti-tur attendait nerveusement des nouvelles quand un de ses ministres entra en coup de vent dans l’enceinte du donjon.
---Sire. Sire. C’est la catastrophe. Je n’y comprends rien. D’après les rapports, les malfaiteurs ont été décimés, pourtant on voit le prince en train de se faire foutre en direct. On peut les voit clairement sur le Net. ( le moyenâgeNet).

---Mais ma foi du crisse, ce ne sont pas des malfaiteurs, en effet, c’est un chevalier de la Table presque ronde que je vois-là. C’est Godefroy de Latapette. Je les avais mandaté de sauver mon fils, pas de l’enculer. Par tous les saints, regardez-moi le piston qu’il vient de sortir de sous son jupon de maille. Il n’a pas l’intention de lui rentrer ça dans le cul, quand même…

--- On dirait bien , sire, qu’il s’agit là de son intention. Wow! C’est bandant, ça… Pardonnez l’insolence de mon commentaire, Sire Ti-tur , mais on dirait que le prince ne déteste pas la chose. Et de la façon dont cet engin se meut sans effort dans son princier postérieur me laisse à penser qu’il ne s’agit pas de la première intrusion.

--- J’admets que j’ai toujours entretenu un brin de soupçon à son égard. Mais…mais par Excalibur, s’étonna le roi, c’est Lanclot du Crack que je vois là en train de gamahucher le vit de mon héritier! Pas suffisant qu’il foute mon épouse Guelièvre ce vicieux-là, voilà qu’il s’en prend à ma descendance. Il n’a aucune morale. Je vais l’embrocher de mon épée dès son retour.

--- À voir leur sourire, on dirait qu’ils ont trouvé le saint Graal, Sire.

--- Oui, Tristan a l’air si heureux dans les bras de Godefroy. Ils ont l’air à s’aimer tendrement, ne trouves-tu pas? Crois-tu que je devrais amender la constitution pour permettre le mariage gay? Un monarque a le devoir de rendre ses sujets heureux. Mais… mais qu’est-ce que tu fais-là, ministre? Tu te frottes la bosse un peu fort, je trouve. Es-tu en train de te masturber, par hasard !

--- Pardonnez ma conduite honteuse, sire, mais je confesse que j’ai toujours trouvé votre majesté très attirante.
…………………………………………………………………
Épilogue

L’histoire nous interdit d’aller plus loin dans les détails scabreux des ébats du Roi et de son ministre. On raconte cependant qu’au petit jour, le lit vibrait encore. Pour ce qui est de Tristan et Godefroy, ils ne revinrent jamais au royaume mais s’enfuirent dans un endroit secret. Lancelot fut lynché dès son retour.
Afin de sauver la morale chrétienne, le roi et son ministre eurent un entretien secret sur l’oreiller.
---Sire, nous n’avons qu’à dire au peuple qu’ils ont été victime d’une arnaque magistrale. Ça ne serait pas la première fois qu’on leur fait avaler une couleuvre. Pour ce qui est de Tristan et Godefroy, il faut bien admettre que Godefroy ne sonne pas très bien dans les livres d’histoire. Si on lui donnait un nom unisexe. Que dites-vous, par exemple de Kim ou Pat.
--- Bof! Pas mal, mais Iseult est beaucoup plus accrocheur ! Qu’en dis-tu , ministre de mon cœur ..
--- Votre Majesté est géniale. Iseult est parfait. ( bisous, bisous..) On parlera pour des siècles à venir de ‘’ La Légende de Tristan et Iseult’’…( bisous, bisous, bisous……………………………………….


Microbius
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum