Derniers sujets
» éducation maison
Sam 5 Aoû - 12:36 par microbius2

» Trump ne veut pas soutenir les terroristes
Mar 1 Aoû - 17:12 par microbius2

» Trump et la Corée du Nord
Mer 5 Juil - 13:06 par microbius2

» Cauchemar de la page blanche
Sam 24 Juin - 15:42 par microbius2

» Macron et la politique extérieure
Sam 24 Juin - 9:07 par microbius2

» Intrication quantique
Dim 18 Juin - 21:46 par microbius2

» Vilain petit Qatar
Mer 7 Juin - 17:21 par microbius2

» P O E S I E
Dim 4 Juin - 17:18 par Léopold42

» Mourir pour mourir
Dim 4 Juin - 17:15 par Léopold42

Bibliothèque

Livres et auteurs

      (compilation)

 

http://i74.servimg.com/u/f74/13/73/35/49/th/chien210.gif 

en construction


Chronique d'eau douce

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Ven 15 Fév - 14:43

Bonjour

Je devrais d’abord vous présenter les locataires de mon aquarium.

Je garde 8 poissons rouges dans un 200 litres. Chacun a son p’tit caractère mais ils s’entendent assez bien..
--- Le plus gros (Glouton), un rouge typique de 12 cm, fait sa petite affaire sans déranger les autres. À l’heure des repas il capote. On croirait qu’il a toujours faim.
--- Un rouge de 8 cm avec le ventre argenté. C’est la Torpille. Vif comme l’éclair.
-- Un autre rouge de 8 cm. Sa forme parfaitement aérodynamique lui a mérité le nom d’Adonis.

---- Le calico (télescope) montre un peu d’agressivité à l’occasion.. Il n’a pas l’air très sociable. On peut l’excuser du fait qu’il soit pratiquement aveugle malgré ses gros yeux. De forme un peu excentrique il est quand même mignon dans son accoutrement de camouflage noir et brun. Je l’appelais l’Incompris mais j'ai changé son nom pour Grippette qui signifie petit diable, ici au Canada.
--- Deux orandas. Leur gros ventre leur a valu le nom de Patates. Ils sont plutôt calme. Patate 1 e t2.

--- Le septième, ça m'a pris un bout de temps pour lui trouver un nom. Je crois que c’est une femelle car d’autres poissons la harcèlent de temps à autre. Elle va se cacher à l’arrière d’une touffe de cabombas. Sa forme diffère des autres. La tête en pointe, le corps suit l’angle de la tête pour donner la forme d’un coin. J’ai pensé qu’il s’agissait d’un Ruykin mais j’en doute après avoir vu des spécimens de cette variété sur une vidéo. La Chose. C'est son nom.
--- Enfin le plus petit, un «queue de voile» s’appelle le Vibrateur à cause de sa façon de se déplacer.

Fini pour les rouges.
On ajoute le plecostomus qui se cache le jour. C’est le Concierge. Il s’occupe de nettoyer durant la nuit quand les autres roupillent.

*

Il ne manque que Glouton. Il est comme Adonis en plus gros.
Le plecostomus manque également.


Dernière édition par microbius2 le Ven 15 Fév - 23:44, édité 2 fois
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Ven 15 Fév - 14:50

14 Février 2013

Alors que la planète continuait de tourner, j'ai bien failli perdre un de mes poissons. Le «Vibrateur» ne vibrait plus. Il flottait immobile à l'arrière de l'aquarium, allongé sur le côté, l’air éteint. Mais quand j'ai voulu le ramasser avec l'épuisette, il s'est sauvé à vive allure.

J'ai aussitôt déclenché une enquête pour tenter de comprendre les motifs de son comportement. Tous les indices pointaient dans la direction des granules que j’avais ajoutées au menu des poissons 2 jours auparavant. Le Vibrateur qui est le plus petit du groupe s’était obstiné à en gober une malgré la grosseur de la granule qui entrait à peine dans sa bouche. Il ne faisait pas de doute que la granule avait obstrué son système digestif. Diagnostic : le Vibrateur était constipé.

J’ai préparé un seau d’eau à 22 degrés Celsius. L’eau de mon puits est exempte d’ammoniac, nitrites et nitrates. J’ai alors transféré le Vibrateur dans ce seau. Je brassais l’eau régulièrement pour le faire bouger de sorte à ce qu’il ne s’ankylose pas. Après une heure de ce traitement j’ai noté une nette amélioration dans sa tenue. Il restait à la verticale. Il plongeait parfois mais ne pouvait pas rester au fond. Il remontait en surface comme une bouée. Sans doute un dérèglement de la vessie natatoire comprimée par la granule.

Ce matin (le 15) il avait l’air remis de sa condition. 2 petites crottes confirmaient que son intestin fonctionnait de nouveau normalement. D’ailleurs il restait au fond ou entre deux eaux sans effort.
Au cours de la journée je l’ai remis dans l’aquarium avec ses congénères.

Maintenant je laisse les granules tremper une demie heure avant de les donner aux poissons.

*
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Sam 16 Fév - 11:29

16 février 2013

D’après les spécialistes, les poissons rouges sont de gros pollueurs. Je confirme.
Ce matin j’ai changé le filtre de charbon dans le gros aquarium. Tout à coup j’ai vu que le piton de nettoyage de la mousse de polyester était au rouge. Pourtant je l’avais nettoyée la semaine dernière ! J’ai donc dû la nettoyer à nouveau. En conséquence je vais devoir vérifier les montées d’ammoniac dans les prochains jours car il ne faut pas changer tous les filtres en même temps pour éviter justement d’affaiblir la population de bactéries nitrifiantes.

De gros pollueurs, dites-vous ? Ce n’est pas un aquarium, c’est une porcherie.
En plus de farfouiller le gravier à longueur de journée, les petits diables font un ravage dans mes plantes.
Les cabombas sont pratiquement décimées. Je retrouve des fragments de feuillage dans les filtres et j’en ramasse souvent avec l’épuisette.

Un manque évident de discipline dans les rangs. Je vais devoir mettre le groupe au pas. Une, deux…une, deux..



*
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Sam 23 Fév - 13:36

23 février 2013

On pêche les poissons. On mange les poissons. On en est venu à les prendre pour des choses sans émotions. Eh bien, je pense qu’on a tort. Les poissons ne sont pas des choses.

Aujourd’hui j’ai nettoyé le dessous de l’épave. On sait que le plecostomus en a fait ses quartiers de jour. C’est donc certain que je vais déranger Monsieur dans ses heures de repos. Une fois l’épave retirée j’ai remarqué sur le sol un tas impressionnant de crottes. Du moins je pense que c’était des crottes. J’ai tout aspiré avec le siphon que j’avais bidouillé. J’ai bien brassé le gravier et le sable pour en extraire le plus de déchets possible. J’ai changé une trentaine de litres d’eau et j’ai replacé l’épave.
Je crois que le pleco va me pardonner une fois constatée la propreté des lieux.

Mais savez-vous, je ne crois pas qu’il s’agisse d’un hasard de retrouver les excréments entassés dans un coin de la pièce. J’écarte aussi un effet de courant marin. Toute personne élevée sur une ferme sait bien que beaucoup d’animaux font leurs besoins toujours dans le même coin de leur enclos. Les cochons, entre autres, ne méritent pas leur réputation car ils font leur caca toujours dans le même coin de leur clos de sorte à garder une aire bien propre pour les autres activités. Si on les voit se rouler dans la boue c’est probablement pour s’enduire d’une couche protectrice contre les rayons du soleil.

(((((((((((


Dernière édition par microbius2 le Mar 3 Déc - 13:36, édité 1 fois
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Sam 2 Mar - 21:40

2 mars 2013

Deux de mes poissons montrent des signes d’infection par un parasite. Ces poissons sont parfois agités de mouvements brusques et erratiques et se frottent sur le gravier comme pour se gratter. Ce comportement est typique d’une infection parasitaire. Par contre le diagnostic exact se complique du fait que différents parasites peuvent être impliqués. D’après les informations que je recueille sur le Net, deux maladies provoquent ce comportement. Dans les deux cas on a affaire à des parasites différents mais qui agissent en infectant la peau.


1. deux variantes d’oodinium, l’infection la plus mortelle. Nommée aussi la «maladie de velours».
a) Oodinium limneticum
causes a dermatitis in fish which gives them a varnished appearance. It may kill the fish within a few days.
Cause une inflammation de la peau qui donne aux poissons une apparence de vernis. Peut être mortelle en l’espace de quelques jours.
b) Oodinium pillularis
a skin parasite of fish, tadpoles, axolotls and newts; causes a greenish appearance to the skin and kills by blocking the gills.
Un parasite du poisson, des têtards, axolotis et tritons ; cause une apparence verdâtre sur la peau et tue en bloquant les branchies.
Source : http://medical-dictionary.thefreedictionary.com/Oodinium

2. Ichtyophthiriose ou maladie des points blancs est une des maladies les plus communes en aquarium provoquée par le parasite Ichthyophthirius multifiliis.
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ichtyophthiriose


Pas évident de choisir un traitement quand on doute du diagnostic. J’ai d’abord remarqué ce comportement intrigant chez un des poissons du petit aquarium. Par contre je ne parviens pas à voir d’autres signes qui pourraient apporter un meilleur diagnostic. Pas de points blancs, pas de voile de velours visible. J’ai donc procédé par déductions plus ou moins subjectives. Puisque la maladie du velours progresse rapidement, il est probable que je peux l’écarter car ça fait déjà plusieurs jours que dure ce petit manège de frottement. Et l’état du poisson ne semble pas empirer. Secondo, cette maladie n'est pas très répandue. J’ai donc décidé de traiter pour les points blancs. J’utilise un produit de l’animalerie réputé efficace pour ce problème. Lifeguard de la compagnie Haloshield. J’ai aussi ajouté quelques grammes de sel à l’eau et de surcroît élevé la température de plusieurs degrés. Un traitement choc.


Dans le gros aquarium je soupçonnais Grippette d’être atteint du même parasite mais je suspends mon diagnostic pour le moment. Je l’ai observé pour un bon moment après-midi et je n’ai rien vu d’anormal à part son comportement habituel un peu débile. Des accélérations intempestives et toujours son caractère agressif. Il a l’air de tolérer la Chose.

Il faudra garder un oeil sur l'état de santé des patients dans les prochains jours .
*
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Dim 3 Mar - 13:50

3 mars 2013
Suite du traitement

Ce matin les deux poissons sous traitement ne se comportent pas de la même manière. L’un d’eux va et vient sans arrêt le long d’une des parois de l’aquarium comme s’il cherchait une issue pour s’évader alors que l’autre reste stationnaire près du fond. C’est à se demander s’il se repose ou agonise. Aucun des deux ne démontre de compulsion à se frotter contre le gravier.

Évidemment je ne suis pas braqué devant l’aquarium à longueur de jour. Mais j’essaie régulièrement d’y jeter un œil discret.

Dans l’autre aquarium rien ne sort de l’ordinaire sinon l’attitude du vibrateur. Je crois qu’il n’est pas tiré d’affaire. Sa condition de l’autre jour a sans doute laissé des séquelles sur son organisme. Il reste stationnaire et ne mange pas. Je ne peux qu’attendre de voir s’il va s’en sortir ou dépérir à petit feu.
Pas évident de deviner leur état d'âme. Il me faudrait un psychologue à poisson .

Saviez-vous que les poissons ont pratiquement le même système digestif que le nôtre ? Estomac, foie, vésicule biliaire, bile, pancréas suc pancréatique. Le même système veut dire les mêmes problèmes, j’ai bien peur. Ulcères , acide, douleurs, malaises, ballonnement, crampes, cancers.
Avec ces connaissances en tête on peut assumer que le vibrateur a peut-être des problèmes d’estomac. Il ne se sent pas bien. Je compatis car je prends des médicaments contre l’excès d’acide.
De là à se demander si les mêmes médicaments pourraient servir pour les poissons, il n’y a qu’un pas.

Sur un autre dossier (médical) je pense que Grippette souffre de maladie mentale. À l’observer je penche pour une sorte de psychose hallucinatoire. Il se repose calmement sur le sol quand soudain il se met à s’agiter et à nager en rond comme un chien qui courre après sa queue. Et tout à coup il décampe comme s’il avait le diable à ses trousses. Si on y ajoute son agressivité, son profil correspond assez bien à celui d'un tueur en série.


avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Mar 5 Mar - 0:53

4 mars 2013

Rien à signaler qui sorte de l’ordinaire aujourd'hui. Dans l’aquarium en traitement, le poisson qui hier dérivait au fil du courant comme du bois mort s’est joint à la danse continuelle ( et qui tombe sur les nerfs ) de son compagnon. Les deux vont et viennent constamment dans tous les sens le long de la vitre. C’est probable qu’ils ne comprennent pas que le poisson de l’autre côté n’est que leur réflexion. À un moment donné j’ai baissé la lumière. Aussitôt ils se sont calmés puisqu’ils ne voyaient plus leur image.
Je les ai observés à divers moments de la journée et en aucun temps l’un d’eux ne s’est frotté contre le gravier comme avant. C’est bon signe. Je vais poursuivre le traitement pour 2 autres jours .

Dans l’autre aquarium, le Vibrateur tient le coup. Je commence à penser que j’ai mal interprété son attitude. S’il avait vraiment souffert d’occlusion intestinale, ça fait longtemps qu’il serait mort. Il se stationne tous les jours au même endroit, en plein centre de l’aquarium et y passe toute la journée. Il bouge seulement quand un autre poisson vient trop près. C'est peut-être un oiseau de nuit .

Aujourd’hui j’ai ajouté des épinards bouillis au menu des poissons. Le premier à y goûter fut la Torpille . Il a l’air d’en raffoler. À part Glouton qui fait la fine bouche les autres ont l’air d’apprécier. Un peu de verdure ne devrait pas faire de tort.

Grippette était de mauvais poil.

*
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Mar 5 Mar - 21:46

5 mars 2013

Ça alors ! J’ai enlevé le bulleur que j’avais installé dans le petit aquarium et les poissons se sont calmés. À y réfléchir c’est probable que les pauvres bestioles avaient peur et tentaient de s’éloigner le plus possible, d’où leurs mouvements frénétiques le long de la vitre. C’est fâchant. Ça dérègle toutes mes observations précédentes. Et mon ignorance a causé bien du stress aux poissons, ce qui risque de nuire au traitement.

Mais bon, je vais voir demain car malgré ce fâcheux incident les poissons n’ont pas une seule fois cherché à se frotter contre le gravier ou le décor. C’est un très bon signe.

Dans l’autre aquarium le vibrateur continue de m’intriguer.

*
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Mer 6 Mar - 16:53

6 mars 2013

Observations.

Il ne faut pas en venir trop vite à la conclusion que le poisson est malade parce qu’il passe du temps au fond de l’aquarium. C’est possible qu’il cherche tout simplement un coin à l’écart pour se reposer. La Chose s’isole souvent derrière une plante tout au fond de l’aquarium. Au début j’ai douté de son état de santé mais avec le temps je me rends compte qu’il s’agit de sa façon de se reposer.

La répartition des poissons donne une bonne indication de la teneur en oxygène de l’eau. Logiquement si l’oxygène est dissous uniformément dans l’eau, les poissons vont évoluer à l’aise partout dans l’aquarium sans rechercher à se rassembler près de la surface ou à un endroit mieux oxygéné comme à la sortie du filtre.

Aucun doute que dans le petit aquarium le bulleur semait la terreur chez les 2 convalescents. C’est le calme plat aujourd’hui. Les 2 se baladent nonchalamment d’un travers à l’autre de leur habitat sans porter la moindre attention à la vitre qu’ils tentaient désespérément de franchir hier. J’aurais dû voir qu’ils avaient peur. Ça me servira de leçon. Désormais en ajoutant un nouvel élément à l’aquarium, appareil ou plante ou poisson, il faudra observer les changements de comportement chez les résidents permanents.

*
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Jeu 7 Mar - 22:39

7 mars 2013

Dure journée pour Grippette. Son inconduite lui a valu le châtiment d’être transféré seul dans le petit aquarium. Il s’est bien défendu mais j’ai réussi à le prendre au filet.

Les 2 poissons dans le petit aquarium n’ont pas offert de résistance. Mais voilà qu’une fois parmi les autres, l’un des deux se montrait tout aussi agressif que Grippette. J’ai donc décidé de le remettre dans le petit aquarium avec Grippette. Je m’attendais à ce que les 2 bagarreurs s’engagent dans un combat à finir. Il n’en fut rien. Ils ont décidé de fraterniser. Va donc savoir comment ça tourne dans ces petites têtes-là.

À part ça, rien de neuf. Le traitement a l'air d'avoir réussi. En tout cas je ne vois plus de poissons qui se frottent contre le décor ou le gravier.
Je vais donc reprendre cette chronique quand il se passera quelque chose d'intérêt.
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Ven 15 Mar - 20:57

15 mars

Je m'étonnais le 12 mars que le vibrateur ait repris goût à la vie. Lui dont je m’apprêtais à annoncer le trépas débordait soudain d’énergie. Il mangeait et s’activait normalement à faire des besognes ... des besognes de poisson quoi . Ça défiait l’entendement qu’il se montre aussi vigoureux après une semaine de léthargie mais bon, son système s’était dégagé. J'ai supposé.

Puis hier, on l’aurait cru atteint de démence. Ou bien il disparaissait de la circulation pour des heures ou bien je le retrouvais coincé entre le tuyau de succion de la pompe et la vitre. Je le dégageai par 2 fois. Quand j’y suis retourné il était collé à la grille de succion de la pompe et semblait trop faible pour s’en dégager.

Ce matin il était mort.


avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Sam 23 Mar - 13:09

23 mars 2013

Gros nettoyage aujourd’hui. Je retire l’épave où se cache le Pléco et je siphonne une trentaine de litres en remuant le gravier de sorte à déloger les déchets. J’en profite pour rincer le filtre principal même si le bouton d’alarme était encore à mi-course.

À part ça rien de dramatique. Les poissons n’ont pas l’air concernés outre mesure par l’hiver qui se crisse du printemps. Peut-être entrons nous dans une nouvelle ère glaciaire. Beaucoup de visages blêmes sur les trottoirs. Le moral en prend un coup.
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Mer 17 Avr - 11:56

17 avril 2013

Rien à déclarer à part que la santé mentale de Grippette continue de m’inquiéter. Depuis quelque temps je le vois souvent se trémousser au même endroit à ras du sol. Il est parfois rejoint par les deux Patates, des orandas, qui s’alignent à ses côtés et les trois se mettent à vibrer à l’unisson pour de longues périodes. Je me demande si c’est un rituel pour digérer ou une sorte de masturbation de groupe.

Mais l’attitude bizarre de Grippette ne s’arrête pas là. Il ne nage pas comme les autres qui glissent tranquillement dans l’eau , lui nage par soubresauts. On le dirait constamment aux aguets. Il montre également des signes d’infection parasitaire pas sa manière de se jeter contre le gravier deux ou trois fois de suite à la manière d’un caillou qui ricoche sur l’eau. Je l’ai transféré dans le petit aquarium et je lui donne le même traitement qui a été efficace pour un autre poisson qui montrait les mêmes symptômes 2 ou 3 semaines passées..

Mais il y a possiblement une autre explication à son apparente démence. Les poissons n’ont pas de mains pour se gratter comme nous. Et même si leurs yeux sont proéminents ils ne peuvent pas tourner la tête pour voir ce qui se passe le long de leur corps. Par conséquent s’ils se sentent piqués ils vont réagir en fuyant de sorte à s’éloigner de la source de l’agression. Mais si un parasite infecte leur peau, fuir ne règle pas le problème. Ils vont alors se frotter pour essayer de soulager la démangeaison. Ça pourrait aussi expliquer les mouvements désordonnés même en pleine eau. Ils se battent contre un ennemi invisible. Ça les rend irritables, enragés et ils piquent des crises de nerfs.

Pas facile la vie de poisson !!!!

Je vais donc poursuivre le traitement encore 2 ou 3 jours.
*
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Ven 26 Avr - 22:39

26 avril 2013

J’ai remis Grippette dans le gros aquarium depuis quelques jours. Le traitement a dû lui faire du bien car il paraît plus calme. Par contre, il n’a pas perdu son tempérament agressif. Je le mets sur le compte de l’agressivité parce que je ne vois rien d’autre pour expliquer son comportement. Il rôde constamment à la recherche d’une victime à agresser. Je me demande pourquoi il écœure les autres comme ça. Il s’y prend mal pour se faire des amis si c’est son but, car aussitôt qu’il approche les autres décampent. Il me fait penser à une petite peste dans une cour d’école qui cherche à s’en prendre à tout le monde.

Quand il devient trop fatiguant je le mets en punition pour une heure ou deux. Mais à ce que je peux voir les autres ne s’en font pas trop à son sujet. Il n'est pas très costaud et en plus il ne voit quasiment rien. Au courant de l’été je projète de creuser un bassin pour y mettre les 3 gros rouges. Probable qu’après je vais tester différents arrangements pour mieux grouper les poissons par leur tempérament.

avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Dim 12 Mai - 9:41

11 mai 2013

Bonjour

Je partais pour 3 jours, j’ai donc acheté un produit pour nourrir les poissons pendant mon absence. Il s’agit d’une sorte de moulée compacte qui se dissout lentement dans l’eau. Quand je suis revenu l’eau était étonnamment claire. J’en ai déduit que je nourris trop mes poissons. L’excès de nourriture finit en suspension dans l’eau et cause un effet de brouillard. Je vais donc rajuster la quantité de nourriture et observer le résultat.
C’est vrai qu’on a tendance à trop nourrir nos poissons mais c’est pas bon, le surplus pollue l’aquarium. Les spécialistes recommandent même de les faire jeûner pour une journée une fois pas semaine. Mais je n’aime pas l’idée.
Ainsi quand l'eau va devenir embrouillée je vais savoir de quoi ça dépend.
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Dim 2 Juin - 23:41

1er juin 2013

Je constate que j'ai omis de rapporter le décès de Grippette. Ça fait déjà 2 semaines. Il avait une personnalité assez difficile à cerner. Pourtant je l’aimais bien.. Mais on aurait dit qu’il n’était pas bien dans sa peau. Il était attachant justement du fait de son air de gobelin malheureux. Alors que les autres glissaient harmonieusement dans l’eau, lui bougeait par saccades comme s’il réagissait constamment à une menace invisible. En fait, c’était le cas. Il était infesté de parasites.
Je l’ai soumis à un traitement anti-parasite mais il n’a pas survécu. Je crois que j'ai mis la dose trop forte ce qui a pu causer sa mort prématurée. Même si je reste convaincu qu'il était condamné à y passer tôt ou tard, je me sens un degré de responsabilité. Je suis coupable d'homicide involontaire. Un criminel. Je vais plaider l'ignorance.
Parfois je me trouve un peu «moumoune». Alors que des gens se massacrent allègrement autour du globe, moi je me sens mal parce qu'un petit poisson a peut-être souffert à cause de moi. C'est pousser l'empathie un brin trop loin ! Ça doit cacher quelque chose de grave comme un sadisme latent.
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Mar 3 Déc - 11:21

3décembre 2013

J’ai un petit poisson qui en arrache. À vrai dire depuis quelque temps je remarque son comportement étrange. Ce matin il nageait de travers, de côté , sur le dos. Je me suis demandé si je n’avais pas vider par erreur une bouteille de Whiskey avec le dernier changement d’eau.  Un problème de vessie natatoire, d’après les experts sur le Web. En général ça se termine mal pour le poisson.

J’ai fait un traitement de Fungus guard. J’ai aussi divisé le petit aquarium en deux avec une vitre pour séparer les deux poissons. Je suppose que le plus petit est une femelle car le plus gros picosse après tout le temps. Je ne connais pas les méthodes de drague chez les poissons mais s’il prend ce moyen pour témoigner son intérêt à la femelle,  c’est pas très délicat. Dans notre société il serait accusé de harcèlement. Alors je les ai séparés pour donner une chance au plus petit de récupérer en paix.

Ce matin, deuxième jour de traitement, le malade a l'air en meilleure forme. Il nage à l'endroit et se promène entre deux eaux au lieu de poireauter au fond. Son équilibre a l'air encore bien fragile, je vais donc poursuivre le traitement pour deux jours et surveiller son comportement. 

**********

4 décembre

Le malade a l'air complètement remis ce matin. On peut supposer que le problème de vessie était dû à une constipation. Le Fungus guard a pu jouer un rôle mais je crois que l'augmentation de température a été tout aussi bénéfique, la vitesse de digestion étant directement proportionnelle à la température. À l'intérieur de limites, évidemment.
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  Léopold42 le Mer 1 Jan - 13:49


Beh dis donc, Microbius, je suis ébahi devant cette rubrique : tu vas devebnir un vrai expert es-poissons d'eau douce !
Brovo, car c'est tout à fait intéressant en plus !
Et as-tu remis ensemble les deux poissons séparés à présent ? Ils pourraient faire des petits, qui sait ?


Bisous de Léo
avatar
Léopold42

Messages : 177
Date d'inscription : 11/09/2010
Age : 74
Localisation : Belgique

http://msn-handicap.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  microbius2 le Jeu 2 Jan - 0:44

Oui je les ai remis ensemble. Ces deux-là on l’air de partager une complicité. Pour des heures ils se tournent autour, virevoltent, se frottent. Une sorte de danse. Au fond ils ressemblent à deux chiots qui passent leur temps à jouer. Il s’agit probablement d’un mâle et une femelle mais ils sont encore trop jeunes pour avoir des petits, des alevins.

J'aime bien ces petites bêtes. C'est quand même pas mal d'entretien mais à l'opposé d'un chien ou d'un chat, ils sont limités dans leurs déplacements par les vitres de l'aquarium. On a un meilleur contrôle. Puis on peut s'absenter plusieurs jours. On leur donne des coquilles spéciales qui se dissolvent lentement.
avatar
microbius2
Admin

Messages : 978
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Chronique d'eau douce

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum