Derniers sujets
» Trump et la Corée du Nord
Mer 5 Juil - 13:06 par microbius2

» Cauchemar de la page blanche
Sam 24 Juin - 15:42 par microbius2

» Macron et la politique extérieure
Sam 24 Juin - 9:07 par microbius2

» Intrication quantique
Dim 18 Juin - 21:46 par microbius2

» Vilain petit Qatar
Mer 7 Juin - 17:21 par microbius2

» P O E S I E
Dim 4 Juin - 17:18 par Léopold42

» Mourir pour mourir
Dim 4 Juin - 17:15 par Léopold42

» Souvenirs souvenirs
Dim 4 Juin - 17:11 par Léopold42

» C'est quoi un blog ?
Dim 4 Juin - 11:32 par Léopold42

Bibliothèque

Livres et auteurs

      (compilation)

 

http://i74.servimg.com/u/f74/13/73/35/49/th/chien210.gif 

en construction


Les asexuels veulent se faire connaître.

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Les asexuels veulent se faire connaître.

Message  microbius2 le Sam 4 Mai - 23:19

Hello

Je donne un lien sur un article d'actualité qui concerne un groupe d'individus qui veulent faire connaître leur particularité, celle de ne pas ressentir d'attirance sexuelle. Je ne fais que recopier un paragraphe. Je donne mon impression à la suite . Et vous qu'en pensez-vous ?

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/04/26/20433-asexuels-veulent-se-faire-connaitre

LES ASEXUELS VEULENT SE FAIRE CONNAÎTRE
Mots clés : Asexualité, sexualité
Par Cyrille Vanlerberghe - le 26/04/2013
Un association française veut faire accepter un nouveau type d'orientation sexuelle : l'asexualité.
Alors que la loi sur le mariage pour tous agite comme jamais la France sur la place des différentes orientations sexuelles dans la société, un petit groupe de personnes a choisi de s'exprimer, et tenter de faire savoir qu'ils ne se placent dans aucune des catégories déjà existantes, car ils n'ont aucune attirance sexuelle, rapporte le Parisien. Il ne s'agit pas d'une abstinence quelconque ou d'un désintérêt pour le sujet, mais vraiment d'hommes et de femmes qui n‘ont aucune pulsion physique les poussant à avoir des rapports sexuels, un état qu'ils appellent l'asexualité.
«Pour nous, le sexe c'est un peu comme se brosser les dents, ce n'est ni un plaisir ni une corvée, s'il faut le faire alors on le fait. Enfin, contrairement à l'abstinence, l'asexualité n'est pas un choix», témoigne Olivier, 24 ans, dans un dossier réalisé par l'Association pour la visibilité asexuelle (AVA) pour cette journée du 26 avril dédiée à la communication de leur spécificité.

*******************************

J’avais lu quelque part que c’est un processus très complexe qui fait qu’on ressent un désir sexuel envers une autre personne. Un tas d’organes et de glandes s’impliquent dans un enchaînement qui provoque en bout de ligne l’attirance sexuelle. Avec ceci en tête, l’asexualité apparaît forcément comme un dérèglement de ce processus physiologique. Un contact ne se fait pas au cours de la séquence des réactions qui déclenchent le désir sexuel.

Car s’il n’y a pas de désir sexuel, alors qu’est-ce qui distingue l’amour de l’amitié ?

Une orientation !!!!!! Là je trouve que c’est paradoxal. C’est comme dire que l’absence de couleur est une couleur. Par surcroît, selon les divers témoignages, ces gens sont pour plusieurs déjà en couple avec un homme ou une femme. Donc leur orientation sexuelle est déjà établie.
avatar
microbius2
Admin

Messages : 976
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum