Derniers sujets
» Trump et la Corée du Nord
Mer 5 Juil - 13:06 par microbius2

» Cauchemar de la page blanche
Sam 24 Juin - 15:42 par microbius2

» Macron et la politique extérieure
Sam 24 Juin - 9:07 par microbius2

» Intrication quantique
Dim 18 Juin - 21:46 par microbius2

» Vilain petit Qatar
Mer 7 Juin - 17:21 par microbius2

» P O E S I E
Dim 4 Juin - 17:18 par Léopold42

» Mourir pour mourir
Dim 4 Juin - 17:15 par Léopold42

» Souvenirs souvenirs
Dim 4 Juin - 17:11 par Léopold42

» C'est quoi un blog ?
Dim 4 Juin - 11:32 par Léopold42

Bibliothèque

Livres et auteurs

      (compilation)

 

http://i74.servimg.com/u/f74/13/73/35/49/th/chien210.gif 

en construction


Lieux abandonnés ; villes fantômes

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Lieux abandonnés ; villes fantômes

Message  microbius2 le Jeu 20 Juin - 19:37

1 – Pripyat, la ville située dans la zone interdite de Tchernobyl (Ukraine)

Depuis la catastrophe de Tchernobyl en 1986, le temps s’est arrêté à Pripyat

La ville de Pripyat, en Ukraine, est abandonnée depuis l'accident nucléaire survenu le 26 avril 1986 à la centrale nucléaire de Tchernobyl. La ville, construite pour héberger les travailleurs de l'usine, était peuplée de quelques 49 000 habitants. Située à environ 3 kilomètres de la centrale, elle se trouvait au cœur de la zone d'exclusion mise en place autour de celle-ci après la catastrophe. L'entière population de Pripyat fut donc évacuée et, 27 ans plus tard, la ville demeure déserte.
Ce supplément d'informations provient du site suivant :

http://actualites.ca.msn.com/ies135-tchernobyl-catastrophe-apres-plus-tard


2 – Holland Island (Maryland – Etats-Unis)



Holland Island, située dans Chesapeake Bay, aux Etats-Unis est une île qui, à son apogée en 1910, comptait jusqu'à 360 habitants et environ 70 maisons. Aujourd'hui, une seule bâtisse est restée debout et la ville est totalement déserte. La faute à l'érosion qui a fait disparaitre l'île petit à petit. Dès 1914, les habitants de l'est de l'île ont vu le sol se dérober sous leurs pieds à cause du vent et des marées. La construction de murs en pierre n'y changera rien, la mer a décidé de reprendre ses droits et les résidents, en majorité des pêcheurs et des agriculteurs, vont quitter les lieux. La dernière famille quittera l'île en 1918, quand une tempête tropicale va s'en prendre à l'église du village.
,http://www.linternaute.com/actualite/magazine/dossier/l-incroyable-histoire-des-villes-abandonnees/holland-island-etats-unis.shtml

3 – L’épave du SS Ayrfield (Australie)




Le SS Ayrfield est un bateau à vapeur de près de 80 mètre de long, construit en Angleterre en 1911, il est à l’origine un navire charbonnier (navire utilisé pouir transporter du charbon). Durant la seconde guerre mondiale le gouvernement du Commonwealth trouve une nouvelle utilité au SS Ayrfield en l’utilisant pour transporter les approvisionnements aux troupes américaines dans le Pacifique. A la fin e la guerre le navire retourne à ses activités premières jusqu’en 1972, après quoi il sera envoyé dans sa dernière demeure, Homebush Bay.
Comme une revanche sur l’histoire, la nature a fait du SS Ayrfield une véritable petite forêt flottante. Un bouquet de végétation de la mangrove émerge de cette carcasse rouillée et partiellement immergée. Tout un symbole, le SS Ayrfield est devenu une attraction unique qui attire les photographes du monde entier.
http://www.buzzecolo.com/23383/ss-ayrfield/


4 – La construction jamais finalisée de la ville de Sanzhi Pod City (Taïwan)

Un projet ambitieux et futuriste qui a dû être avorté…

Ce projet de centre de vacances au design futuriste destiné au officiers de l'armée américaine fut rapidement abandonné par manque de financement et surtout parce que de nombreux accidents inexpliqués survenurent lors de la construction, entre autres de nombreux accidents de voitures qui tuèrent beaucoup d'ouvriers, d'où une superstition locale, puisqu'à proximité se trouvait un dragon chinois.
D'autres sources rapportent que ce site était un lieu de sépulture de soldats néerlandais.

http://lecoffreauximages.centerblog.net/12758-ville-fantome-de-sanzhi-pod-city-taiwan

5 – Pegasus Field, lieu de crash d’un C-121 abandonné (Antarctique)


Pegasus Field (code OACI : NZPG), est la plus australe des trois pistes d'atterrissage de la base antarctique McMurdo. Cette piste de glace blanche est utilisée par les appareils à roues qui ne peuvent pas atterrir sur la piste de Williams Field, plus fréquentée et faite de neige donc nécessitant des skis.
Pegasus Field a été nommé en honneur d'un C-121 Lockheed Constellation baptisé Pegasus (« Pégase ») qui y est encore visible après qu'il s'y fut écrasé le 8 octobre 1970 ne faisant aucun blessé.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pegasus_Field

6 – Le Christ des Abysses (Italie)

En 1952, Duilio Marcante exposa au docteur Jack Costa, président du Centre Sportif Italien et aux autorités religieuses Génoises, ainsi qu’avec l’approbation du Pape Pie XII, le projet ériger la statue du Christ des Abysses. Le matériau choisi fût le bronze avec la fusion de médailles de marins et de sportifs, de parties de bateaux et de canons. La statue du Christ des Abysses mesurant 2m50 de haut a été coulée dans une fonderie d’art à Milan.
Après une recherche minutieuse et l’étude des fonds marins et des courants par des plongeurs, le site était situé dans la baie de San Fruttuoso en face de l’abbaye historique de la Doria, 17 mètres de profondeur. La Statue du Christ des Abysses fût déposée le 22 aout 1954 avec l’aide de la Marine Italienne.
La posture de la statue représente un Christ, bras ouverts en signe de paix, avec le regard levé vers la surface.
http://blogtevaitalie.wordpress.com/2013/05/27/le-christ-des-abysses/


7 – Shi Cheng, la cité des lions engloutie sous l’eau (Chine)


 


Shi Cheng, également surnommée « la cité des lions » et construite à l’époque des dynasties Han et Tang il y a plus de 2 000 ans, a été engloutie par l’eau du Lac des mille îles (Qiandaohu).Ce célèbre lac de la province du Zhejiang ne l’est cependant pas grâce à cette cité merveilleuse, puisque celle-ci est encore faiblement connue du grand public. Elle a d’ailleurs, en fait, été volontairement noyée en 1959 pour permettre la construction d’une station hydraulique.


http://www.meteocity.com/magazine/insolite/les-plus-incroyables-villes-fantomes/shi-cheng-chine_199/
 


8 – Le parc abandonné de Wonderland (Chine)



D'abord proposé par le promoteur immobilier Reignwood Group, basé en Thaïlande[1], Wonderland est conçu pour être le plus grand parc d'attractions d'Asie sur une surface de 49 hectares. La construction est arrêtée en 1998 à cause de problèmes financiers avec les officiels locaux, et une tentative de la reprendre en 2008 échoue également[2]. Le site contient de nombreuses constructions abandonnées dont la structure d'un bâtiment ressemblant à un château et d'autres bâtiments médiévaux. Il a été récupéré par des agriculteurs locaux qui cultivent la terre entre les bâtiments[3].


L'abandon d'un projet d'une telle taille a soulevé des préoccupations au sujet de l'existence d'une bulle immobilière en Chine[4],[5].


Le site est en cours de démolition en 2013. Il devrait être remplacé à terme par un centre commercial.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Wonderland_(parc_d'attractions_chinois)


9 – Le tunnel de l’amour (Ukraine)



Le tunnel de l'amour est une voie verte situé à Klevan en Ukraine. Il suit une ancienne ligne de chemin de fer industrielle désaffectée où une végétation dense composée d'arbres et des arbustes entrelacés forme un tunnel vert à travers la forêt.

Ce chemin est long de quelques kilomètres est réputé pour être un endroit romantique réservé aux ballades amoureuses et il est également devenu prisé des touristes.
L'ancienne ligne de chemin de fer permettait d'alimenter les usines en matières premières ; le passage lent des wagons a permis ainsi de façonner le paysage en créant une trouée sans intervention de l'homme pour réaliser des travaux de débroussaillage de la voie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tunnel_de_l'amour_de_Klevan


 10 – Les Forts Maunsell (Royaume-Uni)



Des vestiges de la Seconde Guerre mondiale encore visibles aujourd’hui

Les forts Maunsell sont de petites tours fortifiées construites dans les estuaires de la Tamise et de Mersey durant la Seconde Guerre mondiale pour aider à défendre le Royaume-Uni. Ils ont été nommés ainsi, du nom de leur concepteur, Guy Maunsell.

Ces forts ont été déclassés dans la fin des années 1950.


http://urba-actu.blogspot.ca/2011/06/les-forts-maunsell.html
avatar
microbius2
Admin

Messages : 976
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum