Derniers sujets
» divers ,.........
Lun 20 Nov - 12:22 par microbius2

» Syrie. L'ultime élégance des coupables et des perdants.
Jeu 9 Nov - 9:52 par microbius2

» les touristes et les ''cars''
Mar 3 Oct - 9:32 par microbius2

» éducation maison
Sam 5 Aoû - 12:36 par microbius2

» Trump ne veut pas soutenir les terroristes
Mar 1 Aoû - 17:12 par microbius2

» Trump et la Corée du Nord
Mer 5 Juil - 13:06 par microbius2

» Cauchemar de la page blanche
Sam 24 Juin - 15:42 par microbius2

» Macron et la politique extérieure
Sam 24 Juin - 9:07 par microbius2

» Intrication quantique
Dim 18 Juin - 21:46 par microbius2

Bibliothèque

Livres et auteurs

      (compilation)

 

http://i74.servimg.com/u/f74/13/73/35/49/th/chien210.gif 

en construction


La mémoire...informatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default La mémoire...informatique

Message  microbius2 le Mar 28 Sep - 20:39

Commentaire de l'administrateur

Je n'ai pas ouvert cette rubrique sur L'Internet pour donner des conseils à qui que ce soit ou régler les problèmes qui se présentent aux internautes. Je n'y connais pas grand chose. Mais j'ai décidé de m'instruire en glanant ici et là sur la toile des informations sur le sujet. Parfois on trouve des sites qui présentent bien les choses.
Souvent quand je piochais sur un ordinateur, je me demandais comment une machine peut emmagasiner tant d'informations. Je ne comprenais pas parce que je me faisais une idée trop étroite de la mémoire. Je réduisais la mémoire à la seule faculté du cerveau humain. J'apprends ici qu'il y a de nombreuses mémoires et ça ouvre mon esprit à une meilleure compréhension de la machine. Voyons...


Ainsi le cerveau n’est pas la seule structure capable de mémoire

On peut diviser les mémoires en deux grandes familles :

A --- les mémoires "naturelles" qui se trouvent dans la nature,
--- La mémoire géologique
La pierre, La glace. Par exemple la composition des couches rocheuses sédimentaires nous renseigne sur le passé de notre planète.
--- Mémoire génétique
Y sont inscrites les caractéristiques de l’espèce et de l’individu. S’y trouve tout ce que l’individu n’apprend pas et tout ce qui se met en route dès la naissance.
--- Mémoire biologique la plus connue est bien sûr la mémoire humaine....
--- Mémoire botanique : les cernes qu’on trouve dans la coupe transversale d'un arbre indiquent non seulement l’âge de l’arbre, mais aussi les variations climatiques qu’il a subies.


B --- les mémoires "artificielles" qui doivent leur existence à l’invention humaine.

l’homme, créateur d’outils, a inventé des systèmes matériels spécifiques pour représenter les différents messages qu’il souhaitait conserver et transmettre à ses congénères.
--- écritures idéographiques et alphabétiques sur papier, parchemin, etc.
--- monuments destinés à relater les faits marquants de l’histoire des peuples ,
--- livres de comptes, calendriers ,
voici quelques exemples de ces mémoires artificielles dont les dernières formes sont les mémoires informatiques

Les mémoires informatiques

Les rôles des mémoires informatiques sont de :
1. ranger les données sur lesquelles seront effectuées des opérations,
2. enregistrer les programmes qui contrôlent le déroulement des opérations,
3. ranger temporairement les résultats intermédiaires des traitements et calculs,
4. stocker les résultats des traitements et servir d’archives pour les programmes et fichiers.

5. permettre, comme toute mémoire, la transmission d’informations entre plusieurs personnes.

La courte mais très riche histoire des mémoires informatiques, pour remplir de mieux en mieux leurs rôles, a été animée par la poursuite des trois objectifs parfois contradictoires :
1. Capacité (quantité d’informations que peut contenir la mémoire)de plus en plus grande dans un volume de plus en plus petit.
2. Temps d'accès (temps nécessaire pour l’écriture ou la lecture d’une information) de plus en plus court.
3. Coût de fabrication et d’utilisation de plus en plus faible pour une capacité et un temps d’accès donnés.
Pour y parvenir, l’ingéniosité des inventeurs et le travail des techniciens ont permis le développement de technologies variées fondées sur les propriétés de la matière : ferromagnétisme, ferroélectricité, optique, etc. , ce qui nous amène à :

La mémoire magnétique
Les mémoires magnétiques exploitent le fait qu’on peut changer électriquement la polarité d’aimants élémentaires. Ainsi une information binaire, ou bit, est écrite en mémoire en inversant l’orientation du pôle nord et du pôle sud de l’aimant. Les deux états stables de l’aimant (orientation nord/sud ou sud/nord) correspondent aux deux valeurs binaires 0 et 1.

Il y a deux familles de mémoires magnétiques.
1--- Les mémoires statiques, où l’écriture et la lecture se font sans déplacement physique de la mémoire.Les mémoires à tores, à film mince, à bulles en sont des exemples.
2--- Dans la deuxième famille, la lecture et l’écriture s’effectuent pendant le défilement des éléments magnétiques du support devant les têtes de lecture-écriture. les tambours, les bandes, les disquettes, les disques en sont des exemples
La technique la plus employée actuellement pour les mémoires auxiliaires est la couche magnétique déposée sur bande, ou disque (souple ou rigide).

Bon, c’est bien beau, on comprend que des petits génies sont parvenus à l’aide de techniques de pointe à figurer comment utiliser le magnétisme pour stocker des informations. On va essayer de comprendre comment ils font ça dans le sujet suivant : les disques magnétiques



http://www.aconit.org/expositions/histoire_memoires/index.php
[size=9]( Les informations qui suivent ont été collectées sur ce site. Je me suis permis de condenser au maximum et de commenter à l'occasion )

avatar
microbius2
Admin

Messages : 981
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum