Derniers sujets
» Trump et la Corée du Nord
Mer 5 Juil - 13:06 par microbius2

» Cauchemar de la page blanche
Sam 24 Juin - 15:42 par microbius2

» Macron et la politique extérieure
Sam 24 Juin - 9:07 par microbius2

» Intrication quantique
Dim 18 Juin - 21:46 par microbius2

» Vilain petit Qatar
Mer 7 Juin - 17:21 par microbius2

» P O E S I E
Dim 4 Juin - 17:18 par Léopold42

» Mourir pour mourir
Dim 4 Juin - 17:15 par Léopold42

» Souvenirs souvenirs
Dim 4 Juin - 17:11 par Léopold42

» C'est quoi un blog ?
Dim 4 Juin - 11:32 par Léopold42

Bibliothèque

Livres et auteurs

      (compilation)

 

http://i74.servimg.com/u/f74/13/73/35/49/th/chien210.gif 

en construction


responsabilités (suite) droits d'auteur

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default responsabilités (suite) droits d'auteur

Message  microbius2 le Mar 12 Jan - 15:07

Avertissement Le contenu de ce message ne présente que mon opinion. La législation sur les droits d'auteur me dépasse complètement, alors je ne vais pas commencer à donner des leçons. Mais j'estime avoir le droit de donner mon point de vue sur ce que j'en entends.

Droits d'auteur sur les images

1) photos ou images identifiant des personnes.

Soyons clairs, vous devez demander l'accord des personnes impliquées avant de publier ces images. C'est logique. Mettez-vous à la place de ces gens et vous comprendrez. Vous n'aimeriez certainement pas voir votre photo sur un site porno ou raciste ou autre. Pas besoin de développer là-dessus.

2) photo de paysages.

Là j'ai un problème. On entend souvent '' image protégée par droit d'auteur''. Mais ce n'est qu'une maudite montagne, un coucher de soleil, une forêt. Si je publie une photo du sapin qui pousse dans ma cour, pensez-vous que je vais vous poursuivre si vous copiez la photo? Je m'en balance. Si je filme des nuages, de quel droit je peux réclamer des droits d'auteur ? C'est à qui les nuages? C'est à qui la montagne sur la photo , à qui le soleil ? Le soleil appartient à tout le monde. J'irais même plus loin, prendre une photo du soleil est un privilège, et non pas un droit. Ce privilège découle d'un accord tacite qui fait en sorte que les gens tolèrent la capture sur pellicule du soleil.

Mais puisque je ne fais pas les lois, je dois me conformer à la décision des grands maîtres qui nous observent. Les dieux de l'Olympe version contemporaine.

En tout cas pour ma part, si je publie une image sur Internet, c'est que je consens à la rendre publique. Si je ne voulais pas la voir reproduite, je ne la publierais pas. Mais attention:

Il faut voir le but pour lequel on reproduit une image.

a) parce qu'on a trouve belle, géniale etc... La plupart du temps on va reproduire une image pour la montrer à des amis, des contacts et la commenter . On mentionne qu'il s'agit d'une image trouvée sur le Net.

Dans ce cas moi je ne vois aucun problème.

b) Une petite variante. On publie l'image et on se vante d'en être l'auteur. Là c'est pas correct. C'est du vol.

c) On essaie de faire de l'argent avec les images des autres. Par exemple en reproduisant ces images sur calendrier et en vendant les calendriers. C'est pas correct non plus.

3)droit d'auteur sur gifs, émoticônes.

Là faut pas exagérer sinon on ne pourra plus rien faire sur Internet sans se faire poursuivre.

De prime abord je m'étais dit que non , les gifs ne sont pas visés par des droits d'auteur. Eh bien, correction: les gifs peuvent faire l'objet de droits d'auteur. Le problème vient du fait que la définition de gif change avec le temps et la technologie. Au début le gif était un petit dessin, même pas animé, pour exprimer un sentiment puis après, à l'aide de logiciels d'animation, ces dessins sont devenus des gifs animés. Jusque là, pas de problème. Mais aujourd'hui avec la technologie qui s'améliore, les gifs incluent des segments de films ou des petit vidéos, des extraits d'exploits sportifs etc... La, ça commence à poser problème à ceux qui ont les droits de diffusion sur ces films, ces sports ou encore les créateurs des vidéos. C'est toujours une question d'argent. Si par exemple sur ton site tu as un gif qui montre le but vainqueur d'un tournoi mondial et bien ça pourrait enlever quelques sous aux milliardaires qui ont les droits de diffusion sur ce sport. Ceux qui regardent l'extrait sur ton site ne rapportent rien au diffuseur autorisé. Ça c'est intolérable. Appauvrir nos milliardaires, ah ça non !

Conclusion: ne comptez pas sur les riches pour partager. Ils vous poursuivrons pour quelques sous. C'est une question de principe.

Je suis averti et si jamais j'ouvre un site, ne vous en faites pas, je ne publierai aucun gif de ce genre. Promis. De toute manière je ne cherche pas la fortune. Ma petite pension me suffit. Le site en question c'est pour passer le temps.


Droit d'auteur sur les textes

Je dis que c'est à peu près le même principe. Je prends l'exemple d'un poème. Moche ou exceptionnel n'a pas d'importance.

a) on le publie sur un forum pour le faire connaître à d'autres ; donner son opinion etc... On mentionne l'auteur si on en connaît le nom. Je ne vois rien de mal à ça. L'auteur devrait même apprécier puisque ça le fait connaître.

b) on publie le même poème mais on se réclame l'auteur. Oh là, c'est pas bien. Grosse faute. Je dirais même que vous êtes une ordure de voleur.

c) vous reproduisez ce poème sur papier et en vendez des copies. Pas correct non plus. C'est de la fraude.

En conclusion, on s'entend là-dessus, ne pas s'approprier les créations des autres dans quelque but que ce soit. Je dis bien ''approprier''. Ça ne concerne pas une banale reproduction dans le seul but de partager la pièce entre connaissances.

Bien sûr il arrive des cas compliqués. À ce moment-là, les tribunaux doivent trancher. Mais en général pour intenter une poursuite, il faut qu'il y ait beaucoup d'argent d'impliqué. Je dirais que ça se passe au niveau des gros joueurs. Les dieux de l'Olympe version contemporaine.

ajout


Un exemple des combats juridiques sur les droits d'auteur se déroule présentement en Europe. Il concerne les liens vers d'autres pages web. La question : est-ce que publier un lien vers un site avec du contenu illicite est lui-même illicite ? Les gros joueurs comme Amazon, google, Yahoo (tous américains) font valoir que les sites sont dynamiques et par conséquent le contenu d'un site peut changer avec le temps. C'est un bon argument car supposons que je publie un lien sur mon forum vers un lien et que l'année suivante ce site change de main et publie du contenu illicite.. Un propriétaire de site ne peux pas être tenu de vérifier jour après jour le contenu des liens sur son site.



C'est bon pour les avocats tout ça.

http://www.nextinpact.com/news/98131-justice-menace-en-europe-sur-avenir-lien-hypertexte.htm
avatar
microbius2
Admin

Messages : 976
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 69
Localisation : Québec

http://ecrire-pas-facile.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum